mar 23 octobre 2018
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Accueil MODEF / Dossiers / Environnement / Zone vulnérable / Le 5e programme d'actions aquitain / Exploiter la fenêtre des Cipan ou dérobées

Exploiter la fenêtre des Cipan ou dérobées

L'enjeu de saisir l'opportunité offerte par l'implantation de CIPAN (culture intermédiaire piège à nitrates) ou dérobée nous amène à publier un article spécifique sur le sujet.
Sur un colza implanté en automne, l'autorisation court du 15 janvier au 30 septembre (toujours pour les fertilisants de type II).
Sur les sols cultivés en maïs, pour les effluents les plus courants que sont les lisiers et fumiers (fertilisants de type II), les épandages sont autorisés entre le 15 février et le 30 juin.
Toutefois, pour les cultures implantées au printemps (dont le maïs), le fait de cultiver en précédent une CIPAN ou une dérobée donne la possibilité d'épandre sur ces parcelles durant une période supplémentaire allant de 15 jours avant l'implantation de la Cipan ou de la dérobée jusqu'à 30 jours avant la destruction de la Cipan ou récolte de la dérobée.
Exploiter la fenêtre des Cipan ou dérobées

CIPAN OU DEROBEE

L'interdiction d'épandre est incontournable pour la première quinzaine de février.

Les conditions à remplir pour la CIPAN ou la dérobée sont :

  • Les Cipan et dérobées doivent être implantées avant le 31 octobre,
  • Les Cipan doivent être maintenus pendant au moins 2,5 mois,
  • Les Cipan, repousses et dérobées ne peuvent être détruites ou récoltées avant le 1er novembre,
  • La destruction chimique des Cipan (tout comme des repousses) est interdite sauf dans les îlots en TCS qui n'ont pas été labourés au cours des 3 dernières années.

Il n'y a plus de restriction concernant les espèces à implanter. Toutefois, en cas de légumineuse, il est interdit d'apporter de l'azote.

L'implantation d'une CIPAN avant le 31 octobre va nécessiter de choisir des variétés précoces en maïs.

Remarque  : La fenêtre « CIPAN » évoquée ci-dessus n'existe pas pour les fertilisations minérales (type III).

DÈS CET AUTOMNE

Les éleveurs ayant un bâtiment en zone vulnérable devront être en conformité en matière de capacités de stockage au 1er octobre 2016.

Si un agriculteur peut démontrer qu'il n'a pas besoin de la capacité minimale exigée (ex : 5 mois de stockage en bovin), il peut déroger. Concrètement, en 2016, il devra prouver que :

  1. Ses calculs sont cohérents avec les références,
  2. Lors des deux précédentes campagnes, il a pu épandre les effluents en respectant les périodes d'autorisation.

D'où la conclusion : pour être en mesure de déroger, il faut commencer dès cet automne à mettre en place des Cipan/dérobées.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef