mer 27 mars 2019
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Accueil MODEF / Informations agricoles / Les éditos / Editos 2017 / Congrès Modef : L'actualité en débat

Informations agricoles

Congrès Modef : L'actualité en débat

Les adhérents de notre syndicat se sont déplacés en nombre à Doazit pour assister à notre assemblée générale.
L'ordre du jour était dense au regard des sujets d'actualité qui jour après jour s'accumulent.
Problèmes fonciers, grippe aviaire, production bovine, installation des jeunes ont été abordés dans un climat constructif.
Congrès Modef : L'actualité en débat

Christophe MESPLÈDE, président de la FSA-Modef des Landes

C'est dans le débat que les choses peuvent avancer et les agriculteurs, malgré les situations de crise que nous connaissons, font preuve de responsabilité.

Pourtant, nous aurions tous des bonnes raisons de baisser les bras ou encore de nous laisser aller à rechercher des coupables auprès de l'administration, etc.

Les producteurs analysent la situation tout en restant mobilisés car ils ont compris que la défense de leurs intérêts passe obligatoirement par un minimum d'organisation et de mobilisation.

Notre syndicat démontre à nouveau que l’efficacité repose sur l'existence d'un minimum de débat collectif et de structuration pour porter les dossiers et les défendre.

Il ne suffit pas de tenir quelques discours devant une poignée de personnes pour changer les choses. La bataille est bien plus rude. Elle se mène au travers des médias certes mais aussi avec l'aide tous les réseaux possibles tissés au fil du temps.

La crise sanitaire que nous connaissons aujourd'hui a mis en évidence des visions du développement agricole et rural totalement opposées entre le Modef et la Fdsea. Si nous n'étions pas là, qui défendrait les producteurs fermiers et le label rouge auprès du ministère ?

Je pense que sur ce point la situation est désormais claire et ne fait plus de doute dans la tête des producteurs...

Concernant les batailles « de l'ombre » autour du foncier, les représentants du Modef siègent dans les différentes commissions et, là encore, apportent leur soutien aux petits et moyens agriculteurs qui cherchent à se développer.

L'équité guide nos choix ainsi que la durabilité économique des systèmes que peuvent apporter les productions à haute valeur ajoutée.

Le Modef se nourrit aussi des influences des associations dites « progressistes » et ce n'est pas un hasard si nous avons régulièrement à nos congrès des intervenants extérieurs de très bon niveau.

C'était le cas cette année encore, je le crois, avec nos collègues de Loire-Atlantique qui nous ont démontré que l'on peut mettre en place des moyens originaux pour installer des jeunes.

Notre syndicat, bien que minoritaire, apporte sa pierre à l'édifice en matière de développement. La réflexion collective a permis, il y a plus de 10 ans, de créer l'ALPAD. Avec ses 15 adhérents au départ et plus de 60 maintenant, nous avons là un outil supplémentaire à la disposition des agriculteurs qui veulent trouver des solutions...

Voilà en quelques lignes les raisons de l'existence de notre syndicat. Grâce à vos adhésions et autres contributions financières, année après année, notre structure tient encore debout et le pluralisme syndical reste à mes yeux une vraie richesse pour l'ensemble des agriculteurs landais.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef