mar 25 septembre 2018
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Accueil MODEF / Informations agricoles / Les éditos / L'édito de la semaine / Hulot : Le renoncement

Hulot : le renoncement

Mardi 28 août, en direct sur France Inter, une info fracassante est tombée : le ministre de l’Écologie annonçait sa démission.
Après la surprise, que retenir de cette info ?
Tout d'abord, je ne peux m'empêcher de saluer le geste d'un homme de convictions qui préfère s'en aller plutôt que de continuer à avaler des couleuvres tant la cause écologique lui semble négligée par le gouvernement. Il faut du courage à l'heure où tant de gens sont prêts à renier leurs idées pour un poste gratifiant.
Hulot : Le renoncement

Serge MORA, président de la FSA-Modef des Landes

Ensuite, il faut voir là le découragement d'un homme face à des défis climatiques ou environnementaux dont le pouvoir n'a pas pris la mesure.

En effet, face au réchauffement climatique, la seule politique menée a consisté à taxer lourdement les carburants pour réduire la pollution. Or, alors qu'il faudrait changer totalement notre mode de vie, on veut encore accroître les transports (aériens, terrestres et maritimes) pour intensifier le commerce. La relocalisation de l'agriculture attendra encore.

Sur le plan de l'environnement, l'interdiction des néonicotinoïdes pose évidemment un problème aux agriculteurs mais les apiculteurs voient là un moyen de régler l'une des causes de la disparition des abeilles.La pollution des eaux par tout un tas de molécules phytosanitaires médicales ou autres, est également un sujet à prendre de plus en plus au sérieux. Tous les syndicats de distribution de l'eau sont confrontés au problème avec un coût du traitement de l'eau de plus en plus élevé. De plus, l'effet cocktail des molécules vient récemment d'être démontré. Nous devons cesser de nous voiler la face. Les problèmes sont bien réels et la réduction des phytosanitaires paraît inévitable.

Sur ces deux points en particulier, Nicolas HULOT a vécu un sentiment d'échec amplifié par le « cadeau » fait aux chasseurs la veille de sa démission. Cette réduction du prix du permis de chasse intéresse surtout les plus nantis. L'immense majorité des chasseurs prend le permis départemental. Et, à ce propos, il faut soutenir les chasseurs car la régulation de certains nuisibles (sangliers en tête) est absolument indispensable. Et nous ne pouvons que regretter le vieillissement de la population des chasseurs qui est pour partie lié à la disparition des paysans.

De même, la réintroduction du loup et de l'ours me semble totalement incompatible avec le pastoralisme. Dans le milieu montagnard, il faut choisir entre l'homme et le prédateur. Et le choix me semble évident.

Enfin, la démission du ministre tient aussi à un ras le bol face au pouvoir des lobbys. Dans le sillage de cette actualité, nous avons été informés que sur 290 conseillers ministériels, 43 sont issus de cabinets de lobbying.

Il est quand même extraordinaire de voir l'influence des groupes les plus riches (industrie pétrolière, automobile, phytosanitaires, nucléaire...) venir s'exercer de cette façon dans les arcanes du pouvoir.

Cela n'est pas très rassurant, surtout qu'au même moment, on est en train de réformer les institutions pour diminuer drastiquement le nombre de députés et de sénateurs qui sont les premiers contre pouvoirs potentiels.Nous avons plus que jamais besoin de démocratie pour représenter les intérêts des citoyens de base. Le nouveau monde tant annoncé ressemble de plus en plus à l'ancien monde et le cynisme des gouvernants actuels ne connaît pas beaucoup de limites.

Au moment où j'écris, nous attendons un nouveau ministre de l’Écologie. Souhaitons d'avoir un homme de convictions, opiniâtre, qui sache écouter et entendre tous les points de vue et impulser une politique favorable à l'environnement, à un autre type d'agriculture et à un autre mode de pensée.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef