ÔĽŅ
lun 18 février 2019
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Accueil MODEF / Infos pratiques / Dispositifs d'aides / Aide à l'autonomie alimentaire (CD 40 - 2017)

Aide à l'autonomie alimentaire (CD 40 - 2017)

Les mesures du plan de soutien √† l'autonomie alimentaire d√©j√† mis en Ňďuvre en 2015-2016 en faveur des √©leveurs bovins et ovins sont reconduites dans ce nouveau dispositif. L'objectif reste toujours le m√™me, aider les agriculteurs √† faire face √† des surco√Ľts li√©s √† la s√©cheresse pour nourrir leurs animaux.
Les trois mesures sont :
Aide √† la mise en place et √† la r√©colte de cultures d√©rob√©es. L'aide forfaitaire est de 60¬†‚ā¨/ha.
Aide √† l'ensilage de ma√Įs consommation. L'aide forfaitaire est de 30¬†‚ā¨/ha.
Aide √† l'achat de semences de prairies. L'aide forfaitaire est de 150¬†‚ā¨/ha.
Aide à l'autonomie alimentaire (CD 40 - 2017)

Par ailleurs, le conseil d√©partemental continue de prendre en charge 50 % du co√Ľt des analyses de fourrage (plafond de 5 ‚ā¨ d'aide par analyse).

AU PLUS GRAND NOMBRE

Lors du précédent programme 2015-216, des éleveurs n'avaient pu être aidés faute d'atteindre le seuil des 10 vaches.

Le MODEF a fait remonter cette difficulté. Cette aide ayant été créée pour mieux faire face à un aléas climatique, le Département a accepté de rectifier le tir en supprimant cette condition de 10 vaches minimum.

Toujours dans la logique d'accompagner le plus grand nombre, le Département ne limite plus l'aide aux seuls adhérents de Landes Conseil élevage.

À ce propos, le Modef a fait valoir que des producteurs pouvaient faire appel à d'autres prestataires pour l'accompagnement technique (vétérinaire par exemple).

CONDITIONS

Le bénéficiaire doit être immatriculé en tant que chef d'exploitation auprès de la MSA.

Il s'engage à réaliser les actions pour lesquelles il sollicite l'aide et à ne pas revendre de fourrages (objectif d'autonomie alimentaire).

Cette aide départementale entre dans la catégories des minimis. Elle ne pourra être versée que si l'éleveur n'a pas atteint le plafond.

Le montant maximum pouvant √™tre per√ßu au titre de ce dispositif est de 2 800 ‚ā¨ par exploitation d'√©levage.

Lorsque le montant cumul√© reste inf√©rieur √† 100 ‚ā¨, l'aide ne sera pas attribu√©e.

Le demandeur doit joindre au dossier les factures acquittées correspondantes aux mesures auxquelles il souscrit.

Renseignements : Bertrand Capuch au 05 58 05 41 22

  • Not√© actuellement 0 √©toile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef