dim 05 juillet 2020
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles

Accueil MODEF / Actions et positions / Nos communiqués

Actions et positions

Nos communiqués

Pas un agriculteur ne doit y laisser ses plumes !

Ce 28 mai, le MODEF, représenté par Mélanie MARTIN (FDJA), Serge MORA et Maryline BEYRIS (FSA), ont été reçus par la nouvelle Préfète des Landes, Mme BIGOT-DEKEYZER, accompagnée de M. MAZAURY (Directeur DDTM40). L'objectif était de présenter les propositions du syndicat de sorte que tous les agriculteurs landais puissent bénéficier de l'aide dont ils ont besoin en ces temps de crise COVID-19. Les responsables sont sortis satisfaits de la qualité des échanges et de l'intérêt porté aux questions agricoles par Mme la Préfète des Landes.

ZNT et charte : de fausses « bonnes » solutions !

L'analyse du Modef est Landes est que les zones de non traitement (ZNT) sont un dispositif mis en place dans le but de calmer les tensions entre agriculteurs et riverains et non de protéger plus efficacement les habitants.
Pour une utilisation des produits phytosanitaires qui protège la santé des habitants, le MODEF pense que leurs conditions d'usage doivent être fixées par chaque autorisation de mise en marché (AMM) et fondées sur des bases scientifiques indépendantes.

Elections MSA : Le Modef maintient ses positions !

Dans les Landes, avec le nouveau découpage, le nombre de délégués cantonaux a été divisé par deux. Avec 17 élus (contre 33 en 2015), le Modef et l'Adraf résistent très bien, comme ce fut le cas lors des récentes élections chambre de 2019.

1000 €, un véritable miroir aux alouettes

Le MODEF et l'ADRAF des Landes attirent l'attention de tous les agriculteurs et retraités agricoles sur l'annonce du minimum de 1 000 € qui représenterait un progrès pour les agriculteurs. À y regarder de plus près, il s'agit d'une belle opération de communication (pour ne pas dire d'enfumage) qui ne concernera pas grand monde. Par exemple, elle ne s'appliquera pas aux retraités agricoles actuels.
Afin d'obtenir une véritable revalorisation des retraites agricoles, le Modef et l'Adraf appellent tous les agriculteurs et les retraités à manifester le vendredi 24 janvier (départ à 10 h 30 de la gare de Mont de Marsan).

Retraites : Tous dans la rue le 9 janvier

Le MODEF et l'ADRAF des Landes appellent à nouveau les agriculteurs et les retraités agricoles à participer nombreux à la manifestation intersyndicale du jeudi 9 janvier.
Pourquoi les agriculteurs réclament-ils une autre réforme ? D'une part, le projet de réforme ne prévoit aucune mesure d'augmentation des pensions pour les retraités agricoles actuels.

Elections Msa : Tous les coups sont-ils permis ?

Alors que les travaux de rénovation de l'accueil de la caisse MSA (St Pierre du Mont) sont terminés depuis cet été, opportunément, la MSA a attendu le vendredi 10 janvier pour une inauguration officielle à laquelle est conviée la presse. Cela serait sans conséquence si les élections professionnelles MSA n'avaient pas lieu, précisément, entre le 6 et le 31 janvier !

L'arnaque de l'agribashing !

Face à « l'amplification du phénomène de l'agribashing », le ministère de l'Intérieur a demandé aux préfets de mettre en place des observatoires départementaux. Les syndicats agricoles étaient conviés à une réunion sur ce thème mardi 17 décembre à 8 h 30 Le MODEF des Landes a décliné l'invitation. Le syndicat agricole n'entend pas participer à l'arnaque qui consiste à faire passer l'agribashing comme le problème n°1 des agriculteurs.

Action du 5 décembre : Nous en serons !

Les pensions de retraite agricole sont scandaleusement dérisoires. En 2017, le montant mensuel brut moyen de la pension MSA de droit direct (majoration pour enfants comprise) était de 700 € pour les anciens agriculteurs, ce qui correspond à la moitié de celle perçue par l'ensemble des retraités (1 420 €)1.

Revalorisation des retraites agricoles : il y a urgence !

Les retraité.e.s agricoles attendent toujours la revalorisation de leurs retraites.
Il y a urgence quand on sait que le montant mensuel brut moyen de la pension de droit direct (majoration pour enfants comprise) fin 2017 est de 700 € pour les non-salariés MSA, ce qui correspond à la moitié de celle perçue par l'ensemble des retraités (1 420 €)*.

Zones non traitées : La position du Modef 40

Le Modef des Landes considère qu'il ne faut pas se voiler la face car l'utilisation des produits phytosanitaires peut avoir des effets néfastes sur la santé et l'environnement. C'est un motif légitime partagé par les agriculteurs (qui sont en première ligne sur le sujet) et la population dans son ensemble. Quelle est la position du Modef des Landes sur les zones non traitées (ZNT) ?

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef