jeu 09 décembre 2021
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles

Accueil MODEF / Actions et positions / Nos communiqués

Nos communiqués

Disparition : Franck Marcadé, militant paysan

Ce 3 mars 2021, Franck MARCADE, figure du syndicalisme paysan, s'est éteint.
Franck MARCADÉ qui a vécu ses premières années à Bordeaux est arrivé à l’agriculture par un chemin singulier.
Très vite, il s’est investi dans l’accompagnement des jeunes agriculteurs d’abord, puis des paysans et enfin des retraités agricoles, tant pour défendre leurs dossiers personnels que dans l’action collective comme en témoignent ses nombreuses responsabilités syndicales au sein du Modef (mouvement de défense des exploitants familiaux) et de l’Adraf (association départementale des retraités agricoles de France).

Influenza aviaire : S'attaquer aux véritables causes !

Alors qu’une réunion est prévue ce mercredi 10 février 2021 sur l’influenza aviaire avec le Ministre de l'agriculture et de l'alimentation, le MODEF et la Confédération paysanne sont très inquiets pour l'avenir de l'élevage plein air traditionnel et insistent : "Attaquons-nous aux vraies causes, pas au plein air !".
En effet, le 4 février lors du Conseil d’administration du CIFOG, le plein air a été sans cesse désigné comme responsable de la crise par les grands opérateurs économiques de l'interprofession, sans que ceux-ci ne remettent en question leurs propres choix. Il est évident aujourd’hui que la hausse exponentielle de la production a créé un terreau fertile pour le virus et que les engagements consignés dans le Pacte de 2017 n’ont pas été tenus.
Sans surprise, l’interprofession souhaite supprimer la possibilité donnée par une dérogation d’élever des canards en plein-air pendant la période à risque (pendant les migrations hivernales de la faune sauvage). De plus le CIFOG souhaite rendre obligatoire la claustration des animaux pendant cette période, et même conditionner la possibilité de remettre en place, à la capacité de claustrer.

Défendons l’élevage plein air !

Pour que le plein air continue d’exister demain dans les fermes, sur les étals et dans les assiettes, le Modef et la Confédération paysanne des Landes participent à la semaine de mobilisation nationale en faveur de ce mode d’élevage. Dans les Landes, les éleveurs des deux syndicats proposeront aux citoyen.nes de signer la pétition « Pour la défense de l’élevage de toutes les volailles en plein air toute l’année » ce mercredi 3 février de 14 h à 16 h sur la rocade de Mont de Marsan (rond-point de la route de Grenade).

Quelle orientation de la filière "canards" pour le territoire ?

Dans les Landes, petit à petit, l'élevage industriel prend la place de l'élevage traditionnel. Profitant de la notoriété du foie gras du sud-ouest, les industriels ont fait le choix de développer les volumes de production. Cet hiver, l'arrivée d'un virus influenza aviaire hautement pathogène a eu l'effet d'une bombe.
Cette situation ne peut plus durer. Il faut ouvrir un débat sur l'avenir que nous souhaitons donner à la filière palmipèdes.

Le coupable n'est pas le plein air, mais l'industrialisation de la filière !

A l’occasion de la venue du ministre de l'Agriculture dans les Landes ce 8 janvier 2021, dans le contexte actuel d'une 3e crise aviaire en 5 ans, le Modef et la confédération paysanne exposent leur analyse et position commune.
Il est indispensable d’agir sur les causes structurelles : en relocalisant la production de volailles, afin de limiter les déplacements d’animaux vivants et en réduisant la densité par exemple en plafonnant le nombre de palmipèdes à 3200 par exploitation dans la filière industrielle en période à risque.

IAHP : Passer à une autre statégie sanitaire

Le 31 décembre à 11 heures, une réunion téléphonique a eu lieu entre le Modef et la Confédération paysanne d'une part et le Cabinet du ministre de l'Agriculture, la DGAL et l'Anses d'autre part. A l'issue de la réunion, un communiqué de presse a été publié pour rappeler les attentes des deux organisations syndicales agricoles.

IAHP : Ne pas rééditer les erreurs du passé !

Face à l’évolution de la situation, la Confédération paysanne et le MODEF ont adressé le lundi 28 décembre un courrier commun au directeur de la DGAL sur la gestion du nouvel épisode d’influenza aviaire. Voici les demandes formulées à la DGAL et à l'ANSES.

Quelle vision de l'agriculture portera la présidente de la chambre ?

La nouvelle présidente de la chambre d'agriculture défendra-t-elle les petits producteurs de plein air ? L'élection -qui a eu lieu ce vendredi 11 décembre- a été l'occasion pour le Modef de réaffirmer la nécessité d'un changement de cap vers une agriculture plus qualitative, en particulier dans la filière « palmipèdes ».

La chambre d’agriculture brille par son absence de vision stratégique !

Lundi 28 septembre aura lieu la prochaine session plénière chambre d'agriculture. Les trois élus du MODEF ont décidé de la boycotter. Depuis quelques années, ces réunions importantes se sont progressivement vidées de leur substance et ne sont plus le lieu où se débattent les orientations agricoles départementales.

Une liste Modef pour faire avancer le pluralisme

A l’occasion de l’élection du Conseil d’Administration de la MSA (Mutualité Sociale Agricole) Sud Aquitaine, le MODEF (Mouvement de Défense des Exploitants Familiaux) rappelle à quel point le pluralisme est important dans cette instance incontournable. En effet, la démocratie peut-elle s’exercer sans pluralité et sans représentativité des différentes visions professionnelles et syndicales ?

Plan du site