mar 22 octobre 2019
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Accueil MODEF / Actions et positions / Nos communiqués

Actions et positions

Nos communiqués

Le malaise paysan appelle d'abord une revalorisation de leurs revenus

Les conditions de travail, notamment celles des éleveurs, sont indéniablement difficiles. Mais elles le sont avant tout parce que la rémunération n'est pas en adéquation avec le travail fourni.
Produire toujours plus de poulets, de canards, de bovins, de porcs... pour tenter de compenser sans cesse la baisse des prix imposée par les transformateurs et la grande distribution conduit à l'impasse : élimination d'un quart des paysans en 10 ans, impacts sur l'environnement.
Il est possible de combiner le développement économique, social et le respect de l'environnement si on admet que le mode de développement agricole durable a un coût.
Pour sortir de l'ornière, tous les outils sont à mobiliser pour faire évoluer nos modèles agricoles : mieux répartir les aides Pac, partager le foncier et l'eau, encourager l'autonomie des exploitations et l'agriculture de groupe. Mais aussi, donner du poids aux producteurs dans les négociations commerciales afin que qu'ils tirent un revenu décent de leur travail.

Soutien du Modef 40 aux salariés Msa dans l'action

La dégradation des services de proximité, que le Modef redoute depuis plusieurs années, se vérifie progressivement.
Les élus Modef à la MSA et les collègues agriculteurs constatent qu'il est de plus en plus compliqué d'entrer rapidement en relation avec une assistante sociale.
Les délais de traitement des dossiers de prestations s'allongent : deux mois de retard annoncés pour les aides au logement, combien de mois de retard pour les remboursements maladie ?
Le Modef des Landes ne remet pas en cause la bonne volonté des salariés de la mutualité sociale agricole Sud-Aquitaine mais bien l'insuffisance des moyens : non remplacement des agents partant en retraite et réduction des budgets de fonctionnement.

Le Modef saisit le Ministre

Alors que la FNB (section bovine de la FNSEA) n'a de cesse de réclamer au gouvernement l'exclusion des petits éleveurs de bovin viande du dispositif des aides qui restent couplées à la production (Prime au maintien du troupeau de vaches allaitantes – PMTVA), le MODEF demande au ministre de l'agriculture de ne pas relever le seuil minimum au-delà de 10 vaches et de maintenir la possibilité que 20 % des génisses soient éligibles aux aides.

Les éleveurs ont eu chaud !

Après deux mois de travaux préalables, le 17 décembre, le ministère a présenté au conseil supérieur d'orientation (CSO) une première série d'arbitrages sur la déclinaison française de la Réforme de la Pac 2014-2020. Le Modef revient sur deux sujets qui permettent d'apprécier les possibilités offertes et les choix réalisés.

À quoi les éleveurs ont-ils échappé ?

Verdissement CP Modef 40

La légitime grogne des paysans landais -qui voient leurs revenus baisser de plus de 50 %, d'abord en raison de la baisse des prix du maïs- est canalisée par des responsables syndicaux qui, une fois encore, défendent les intérêts des grands céréaliers en occultant les avantages de la diversification des cultures pour les éleveurs.

Intempéries : le Modef demande des mesures à la hauteur de la situation

Réunis en conseil d'administration le 12 juin, les trois fédérations du Modef (jeunes, aînés, fermiers et métayers) ont recensé les mesures à prendre pour accompagner les agriculteurs dont les conditions de travail sont perturbées par les caprices de la météo.

Eleveurs et consommateurs : les dindons de la farce

L'affaire de la viande équine étiquetée viande bovine est une tromperie envers le consommateur.

Elections chambre d'agriculture : Le MODEF en progression

La Préfecture des Landes vient de proclamer les résultats aux élections chambre d’agriculture 2013. Dans le collège des exploitants et assimilés, malgré une regrettable baisse du taux de participation de près de 10 points, le MODEF des Landes obtient 33,62 % des suffrages et enregistre ainsi, une progression de 1,56 point par rapport aux précédentes élections de 2007. C’est une victoire pour notre syndicat dont les scores s’effritaient depuis une quarantaine d’années.

Zones vulnérables : 19 communes de plus dans les Landes

L’arrêté du préfet de la région Midi-Pyrénées, coordonnateur du bassin Adour Garonne vient d’être publié. Dans le département des Landes, au final, la zone vulnérable est nettement étendue puisque, alors que 9 communes seulement ont été déclassées, 28 font leur entrée dans ce zonage.

Zones vulnérables : le Modef reste opposé à son extension

Le MODEF des Landes dénonce l’extension des zones vulnérables dans notre département mais met en cause la gestion improductive de ce dossier par le syndicalisme majoritaire.

Plan du site