jeu 09 décembre 2021
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles

Accueil MODEF / Actions et positions / Nos communiqués / Influenza aviaire : La chambre d’agriculture des Landes sacrifie le plein-air

Influenza aviaire : La chambre d’agriculture des Landes sacrifie le plein-air

Le Modef a proposé en session chambre du lundi 27 septembre dernier d’adopter une motion pour adapter les mesures sanitaires aux élevages en plein-air.
Influenza aviaire : La chambre d’agriculture des Landes sacrifie le plein-air

Notre syndicat prend acte de deux visions du développement de la filière avicole. Nous demandons depuis des mois que les caractéristiques de ces deux schémas soient prises en compte pour définir des modalités de lutte contre l’influenza qui, pour être efficaces, doivent partir de et répondre à des risques spécifiques inhérents à chaque schéma.

Imposer la claustration, c’est choisir de poursuivre le développement industriel au détriment de l’élevage traditionnel et artisanal. 

Le débat que pose le Modef est le suivant : le plein air est-il ou pas essentiel à la filière de canards gras ? Renoncer à l’élevage plein air nuit-il à la nature et la qualité même de la production en canard ?

Les réponses sont maintenant claires. La majorité des membres de la Chambre d'agriculture a voté contre la motion que nous avons soumise. La CA40 ne fait donc pas du plein-air une priorité. La FDSEA non plus. Pour eux, le plus important à sauver coûte que coûte reste le volume de production et l'organisation segmentée de la filière, mais pas la qualité.

Nous restons convaincus que la désintensification des élevages est la solution la plus avantageuse pour tout le monde. Elle permet de perdre le moins possible de valeur ajoutée globale puisque les produits haut de gamme auront une meilleure valorisation.

Pour le Modef, le plein-air n’est pas un facteur isolé, que l'on peut supprimer sans que cela n’ait de conséquences, mais bien une composante essentielle d’un ensemble de facteurs liés entre eux : plein-air, faible densité, limitation des transports, etc.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef