jeu 18 juillet 2019
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Accueil MODEF / Agenda et Actus / L'actu agricole départementale / Des mesures biosécurité pour la filière courte

Agenda et Actus

Des mesures biosécurité pour la filière courte

Voici les premiers éléments qui ressortent de la réunion relative à la grippe aviaire de 26 janvier 2016 matin à Paris. Ils sont organisés autour de trois points : le plan d'assainissement, les mesures de biosécurité et les indemnisations.
Des mesures biosécurité pour la filière courte

La mobilisation du 20 janvier a pesé dans les décisions

SUR LE PLAN D'ASSAINISSEMENT

Quelques précisions concernant le calendrier de mise en œuvre du plan d’assainissement :

  • Les abattages devront se terminer fin de la semaine 17 (abattage possible jusqu'au 1er mai soir). À partir de la semaine 18, plus aucun abattage.
  • Remise en place des canetons de 1 jour sains à partir du 16 mai (avec une possibilité à partir du 9 mai pour les premiers producteurs touchés sous conditions strictement encadrées).
  • La mise en place de canetons ou PAG provenant d'autres régions (hors zone de restriction) ne sera pas autorisée.

SUR LES MESURES DE BIOSÉCURITÉ

  • Un arrêté sur les mesures de biosécurité spécifiques à la filière courte est prévu. Une réunion téléphonique pilotée par l'Itavi est programmée mercredi 27 janvier midi. Les représentants de la production Label Rouge, de la production fermière, les syndicats minoritaires (Modef et Confédération paysanne) y participeront. Les discussions autour du schéma « autonome-autarcique » auront lieu dans ce cadre là.
  • Vendredi 29, une réunion nationale aura lieu poursuivre les discussions sur les mesures de biosécurité.
  • Jeudi 4 février, réunion à la DGAL (direction générale de l'alimentation) pour finaliser le projet.
  • L'arrêté sur les mesures de biosécurité et les lignes directrices de la mise en œuvre des indemnisations sera publié fin de semaine prochaine (objectif : le 5 février au plus tard).

SUR L'INDEMNISATION DES ÉLEVEURS ET ACCOUVEURS

  • 130 millions d'euros sont annoncés pour indemniser la sélection, les accouveurs et les éleveurs du grand Sud-Ouest. Sont distinguées les pertes liées aux foyers (25 millions) et celles liées au dépeuplement (105 millions). La compensation sera co-financée par l’État et l'UE.
  • Avec le concours de l'Union européenne et des régions, l’État prévoit de mobiliser 220 millions d'euros sur 5 ans pour financer les investissements à réaliser par les accouveurs et les éleveurs.
  • Compte tenu de l'urgence, une réunion avec le syndicat national des accouveurs a lieu ce mardi 26 janvier après-midi au ministère.
  • Le Ministre demandera aux 2 présidents de Région concernés (Alain Rousset et Carole Delga) d'harmoniser leurs dispositifs régionaux d'aides.
  • Une réunion aura lieu la semaine prochaine sur la question de l'indemnisation.
  • Une rallonge de 25 millions attribuée au PSE permettra de prolonger le dispositif dit de « l'année blanche » jusqu'au 30 juin 2016 et de l'étendre à d'autres producteurs en difficulté (palmipèdes et céréaliers...).
  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef