mar 22 octobre 2019
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Accueil MODEF / Agenda et Actus / L'actu agricole départementale / Filière palmipèdes : Ne pas s'emballer !

Agenda et Actus

Filière palmipèdes : Ne pas s'emballer !

Les responsables syndicaux du Modef des Landes ne cessent d'appeler à un développement raisonnable en filière palmipèdes. Inutile de jouer avec le risque sanitaire surtout que, en cas de production supérieure à la demande, les producteurs payent le plus lourd tribut de la crise !
Filière palmipèdes : Ne pas s'emballer !

De g à d : Mélanie Martin, Serge Mora et Christophe Mesplède (élus Modef 40)

En session chambre des Landes, le 25 mars 2019, les élus du Modef ont souligné « On ne peut pas envisager sereinement l'avenir si on ne règle pas la question de la régulation de la production ».

Christophe MESPLÈDE a aussi signalé que, globalement, les capacités de claustration les PAG ne semblent pas correspondre aux mises en place effectives. « Il ne faudrait pas utiliser la possibilité offerte par la dérogation pour mettre en place des PAG sans avoir la capacité de claustrer (au-delà des 3 200 animaux) », a-t-il averti.

Marie-Hélène CAZAUBON, première vice-présidente de la chambre d'agriculture, a rappelé que l'obligation de claustrer n'intervient que si on passe à un risque avifaune supérieur1. Jusque là, tout va bien. Mais elle a ajouté : « Si cela se produit, celui qui n'est pas en capacité de claustrer pourra amener la bande jusqu'en fin de cycle mais, ensuite, il ne pourra pas remettre en place ».

Cette annonce ne correspond pas du tout à ce que stipule la réglementation puisque, à tout moment, les producteurs doivent être en capacité de confiner les animaux quand le drapeau « risque avifaune » change de couleur.

1 – Pour les zones dites humides, les animaux doivent pouvoir être claustrés en cas de passage au niveau de risque avifaune modéré. En cas de passage au niveau de risque avifaune élevé, l'ensemble du territoire sera concerné.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef