mar 10 décembre 2019
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Accueil MODEF / Agenda et Actus / L'actu agricole départementale / Maintien des formations en vue de l'installation

Agenda et Actus

Maintien des formations en vue de l'installation

Se lancer dans un projet d'activité agricole demande du temps. L'accès à des formations professionnelles adaptées pour développer les capacités spécifiques est indispensable pour devenir paysan. Jusqu'ici, il était possible de se former et de s'informer en amont de l'installation, de se tester et de vérifier l'adéquation au métier grâce au dispositif « Émergence de projet ». Ce type de dispositif de formation est aujourd'hui menacé. Pour qu'il soit maintenu, avec d'autres organisations, la FDJA-Modef des Landes appelle à signer et faire signer la pétition.
Maintien des formations en vue de l'installation

Mélanie MARTIN, présidente de la FDJA-Modef des Landes

L'ENJEU D'INSTALLER PLUS DE JEUNES

Selon les données de la MSA, 53 % des agriculteurs partiront à la retraite dans moins de dix ans.

« Dans les Landes, le nombre des installations ne décolle pas depuis plusieurs années. Maintenir des exploitations nombreuses dans nos campagnes suppose que des jeunes, non issus du milieu agricole puissent entrer dans le métier. Un accompagnement global est indispensable auprès d'eux et il doit commencer bien en amont de l'installation », plaide Mélanie MARTIN, la présidente de la FDJA-Modef, qui invite toutes les personnes (agriculteurs, consommateurs, militants associatifs et politiques) qui souhaitent un plus fort renouvellement des fermes à signer la pétition mise en ligne par plusieurs organisations1.

UNE FAUSSE BONNE RAISON

Le fonds de formation des agriculteurs (VIVEA) menace de ne plus financer le droit aux formations à la pré-installation, au prétexte que les bénéficiaires de ces formations ne cotisent pas encore au fonds de formation et que ces actions seraient en amont du champ d'action de VIVEA.

Parce que ces formations sont un maillon déterminant dans la réussite et la pérennisation des installations, VIVEA doit renoncer à son projet d'abandon de la pré-installation.

POUR LA SIGNER

Aller sur la page

1 - Confédération paysanne, Accueil paysan, L’Atelier paysan, Fadear, InPACT, Mrjc, Réseau Civam, Solidarité Paysans

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef