lun 24 juin 2024
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles

Accueil MODEF / Agenda et Actus / L'actu agricole départementale / PAC2023

Ecorégime : l'Etat trahit ses promesses

Au moment de passer à la caisse, l'Etat a diminué de 17 à 24% les paiements directs surfaciques prévus dans le cadre de l'écorégime, et raboté toutes les aides prévues. Une trahison inacceptable !
PAC2023

45,46 euros/ha au lieu 60 euros/ha pour le premier niveau (pratiques ou certification CE2+) ; 62,05 euros/ha au lieu de 80 euros/ha pour le deuxième niveau ((pratiques ou certification HVE) et 92,05 euros/ha au lieu de 110 euros/ha pour le niveau supérieur (Agriculture biologique) : tels sont les montants qui seront versés au titre de l'écorégime pour l'année 2023. Une baisse de 17 à 24% par rapport aux montants annoncés par l'Etat dans son Plan stratégique national !   

L'Etat explique cette réduction par le "succès" rencontré par les écorégimes, obligeant à diluer l'enveloppe fixe annuelle de 1,684 milliard d'euros. Un "succès" pourtant prévisible, tant les critères ont été abaissés afin de permettre à 80% des exploitations de grandes cultures conventionnelles d'accéder à l'un des deux premiers niveaux de l'écorégime sans rien changer de leurs pratiques. "On avait dénoncé il y a deux ans le détournement de cette aide qui devait être un revenu environnemental incitant à la transition et qui finalement est une aide au maintien en agriculture chimique", a réagi Philippe Camburet, président de la FNAB.

Rabotage général

Mais le rabotage de l'Etat ne se limite pas aux écorégimes. Les arrêtés publiés le 3 octobre actent une diminution générale des aides annoncées : ainsi, le montant de l’aide complémentaire pour les jeunes agriculteurs est fixé à 3 100 euros, alors que le montant communiqué dans le Plan stratégique national (PSN) il y a quelques mois était de 4 469 euros.

C'est la même chose pour les aides animales : le montant de l’aide ovine est fixé à 19 euros par animal (21 euros annoncés), et la majoration pour les 500 premiers animaux à 2 euros (idem PSN). Le montant de l’aide ovine complémentaire pour les nouveaux producteurs est fixé à 6 euros (Idem PSN).

Le montant de l’aide caprine est fixé à 14,40 euros par animal (15 euros estimés dans le PSN). Pour l’aide bovine à l’UGB, le niveau supérieur est de 98 euros par UGB et de 54 euros pour le niveau de base (105 et 56 euros annoncés).

Le bonus "haies" de l’écorégime, quant à lui, est fixé à 7 euros par hectare comme prévu. 

Par ailleurs les aides du premier pilier (aides découplées et paiements couplés) subissent un taux de réduction de 3,5 % afin de prévenir tout risque de dépassement du plafond national annuel de l’enveloppe. Les montants seront a priori réajustés avant le paiement du solde des aides.

Double discours 

Au vu des budgets annoncés, et en fonction des territoires ouverts à la contractualisation, on sait également que 50 à 80 % des demandes de Mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) seront refusées, car les budgets alloués sont insuffisants. Cette situation est inacceptable puisque la MAEC s’avère un outil essentiel pour accompagner l’élevage, préserver les prairies et accompagner les agriculteurs engagés dans des pratiques plus vertueuses.

En rabotant la quasi-totalité des aides promises, l'Etat choisit d'abandonner les agriculteurs à leur sort, en particulier les éleveurs et ceux engagés en Agriculture biologique, qui traversent une crise sans précédent. Le Modef des Landes s'insurge contre cet abandon et ce double discours. Il exige une politique agricole à la hauteur des enjeux environnementaux et climatiques actuels et appelle l'Etat à respecter ses engagements afin d'encourager une véritable transition agricole, indispensable pour l'avenir de notre planète.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef