dim 01 août 2021
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles

Accueil MODEF / Agenda et Actus / L'actu agricole départementale / Présents à la manifestation du 26 décembre

Présents à la manifestation du 26 décembre

A l'appel du Modef et de la Confédération paysanne, samedi 26 décembre 2020, malgré le froid, les paysans sont au rendez-vous devant la préfecture. Cette action n'est pas du goût de Maïsadour, pour preuve, certains adhérents ont été contactés par le groupe coopératif pour les dissuader de manifester. Malgré cela, la manifestation rassemble plus d’une centaine de participants (entre 120 et 150), landais pour la plupart mais aussi venant du Pays basque, du Béarn, du Gers... Des délégations ont été reçus d'une part en Préfecture et, d'autre part, par les élus du Département et les parlementaires de gauche.
Présents à la manifestation du 26 décembre

Une partie des manifestants

À LA PRÉFECTURE

Vers 10 h 30, Serge MORA, Christophe MESPLÈDE et Michel ERBIN (Confédération Paysanne) sont reçus à la préfecture par Loïc GROSSE (secrétaire général de la préfecture) et Franck HOURMAT (Ddcspp40). Deux sujets irritent les syndicalistes : non seulement ils dénoncent la gestion de la crise (toujours aussi inefficace) mais, en plus, ils constatent qu'ils sont sans cesse écartés des concertations sur l'organisation de la filière (en amont des crises).

L'abattage massif se veut une course contre le virus sans parvenir toutefois à maîtriser la propagation, c'est donc un immense gâchis inutile. La préfecture se justifie : « De toute manière, les canards seront abattus à cause du virus, il ne s'agit que d'un abattage anticipé ». La préfecture prévoit de procéder aux abattages en partant de l'extérieur des cercles vers le centre.

Avant de partir, la remarque suivante est servie aux responsables syndicaux : « D'une part, nul n'est besoin de manifester pour être reçus et d'autre part, il faut faire attention car un tel rassemblement favorise la circulation de l'influenza aviaire »... Un message qui ressemble fort à celui prodigué par la coopérative mentionnée plus haut !

Au sortir de la préfecture, les trois syndicalistes de la délégation rendent compte de leur entretien avant de passer la parole à Panpi SAINTE-MARIE d'ELB qui a conclu.

AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

Au Conseil Départemental, une autre délégation composée de Patrick ALIROT, Jean-Michel DARRIEUTORT et Julien MORA a été reçue par Xavier FORTINON, Dominique DEGOS et Didier GAUGEACQ pour le Département et les parlementaires de gauche : Monique LUBIN, Éric KERROUCH et Boris VALLAUD.

Dès le 24 décembre, ces élus avaient saisi le ministre de l’Agriculture pour que soient apportées des « réponses économiques adéquates aux producteurs et à l’ensemble des acteurs de la filière ». Dans leur courrier, ils ont insisté sur la nécessité que les indemnisations interviennent rapidement.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef