jeu 20 juin 2019
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Accueil MODEF / Agenda et Actus / L'actu agricole départementale / Rentrée syndicale MODEF-ADRAF

Agenda et Actus

Rentrée syndicale MODEF-ADRAF

Le 5 septembre, à Mont de Marsan, les deux bureaux Adraf et Modef se sont réunis pour la reprise respective de leurs activités syndicales et, notamment, pour se coordonner sur les préoccupations communes que sont l'éventuelle restriction du bénéfice des aides à quelques profils d'actifs et la préparation des élections MSA de janvier 2015.
En matière de zone vulnérable, le bureau du Modef a préparé les débats qui auront lieu en conseil d'administration le vendredi 12 septembre.
A l'issue de la réunion, au nom des deux organisations syndicales, une entrevue a été demandé à M. Claude MOREL, préfet des Landes.
Rentrée syndicale MODEF-ADRAF

Réunion du 5/09/2014

LE « BUG » DE LA REVALORISATION

La campagne électorale des élections MSA 2015 sera l’occasion de revenir sur l'impérieuse nécessité de revaloriser de manière conséquente les retraites agricoles. Remettre sans cesse la revendication sur le tapis est objectivement indispensable à l'heure où un « bug » vient retarder la mise en œuvre du coup de pouce initialement prévu au 1er octobre 2014 au profit des pensions inférieures à 1 200 € par mois.

D'ABORD LES RETRAITÉS ET APRÈS...

L'Adraf et le Modef ont convenu de solliciter une entrevue auprès du Préfet pour faire remonter leur position par rapport au projet d'exclure les retraités agricoles, les pluriactifs du bénéfice des aides Pac comme le réclame le CNJA.

Pour le moment, dans son principe, le versement des aides est motivé par la mise en valeur, l'exploitation de terre. En quoi, un hectare de maïs produit par un retraité ou un pluriactif serait-il différent de celui d'un autre agriculteur ? Si on raisonne en termes de soutien à l'emploi, le pluriactif est potentiellement éligible en fonction de son taux d'activité.

Sans compter que si plusieurs catégories sont exclues, leurs terres deviendront « sans droits-DPB » !

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef