mer 21 avril 2021
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles

Accueil MODEF / Agenda et Actus / L'actu agricole départementale / Travailler collectivement !

Agenda et Actus

Travailler collectivement !

Samedi 27 janvier, Isabelle Daugreilh accueillait dans sa ferme la première étape du tour de France des exploitations familiales du Modef. L'après-midi s'est déroulée en deux étapes, d'abord une visite de l'exploitation et ensuite un débat pour tenter de répondre à la question "Grippe aviaire : quelles solutions pour les prochaines épidémies ?". L'ensemble des personnes présentes a pu participer à ce débat, rassemblant producteurs, élus (Département, Région, commune et parlementaires) et Jean-Luc Guérin, professeur à l'École nationale vétérinaire de Toulouse.
Travailler collectivement !

« Aujourd’hui, nous sommes au pied du mur : personne ne nous autorisera à avoir une 4ème crise aviaire (ni les clients, ni les contribuables). (…) Je rappelle également que l’on peut produire de la volaille grasse et maigre partout en France donc il faut impérativement que nous protégions notre patrimoine local ». C'est en ces termes que Boris Vallaud, député des Landes, a résumé la situation.

Jean-Luc Guérin, vétérinaire de l’école vétérinaire de Toulouse, a quand même indiqué que, pour lui, "la mise à l’abri* n’est pas une solution sans faille" mais mérite selon lui, « toute notre attention » car à ce jour, c’est la solution la plus réalisable à court terme. Il en a convenu, le virus a touché tous les modes de production cette année, sans faire de distinction entre les oiseaux en bâtiment ou en plein-air. En revanche, pour lui, la priorité est de limiter le risque qu'il y ait le premier contact entre volailles d'élevage et oiseaux sauvages.

Il a confirmé que la réduction du risque de diffusion du virus était indispensable. La densité est trop importante dans le département, il faut impérativement trouver des solutions collectives pour la réduire et ainsi se protéger. « La désintensification ne doit pas rimer avec claustration toutefois », a mis en garde Monique Lubin, sénatrice et conseillère départementale, « contrairement à ce que certains défendent ». Une proposition pour réduire la densité a été faite. Elle consisterait en la mise en place d'une supervision et coordination de la production départementale par un organisme tiers qui pourrait gérer les mises en production de manière objective et ainsi éviter que les opérateurs économiques soient contraints de diffuser leurs données entre eux.

Les autres leviers de lutte contre l'influenza aviaire ne convainquent pas le vétérinaire présent, que ce soit la sélection génétique ou encore la mise en place d'un vaccin. Pour le premier, Jean-Luc Guérin a informé que le test avait été mené sur plusieurs races de canards, en France et ailleurs en Europe, montrant que cette souche du H5N8 frappait pour ainsi dire aussi fort toutes les races (notons que les Kriaxera n'ont pas fait partie de la liste mentionnée).

Concernant le vaccin, il a expliqué que les pays tiers pourraient devenir plus réticents à acheter du canard français, mais a surtout indiqué que, pour être en mesure de les rassurer, il faudrait mettre en place tout un système d'analyses régulières, de suivi et de modélisation de la cinétique de diffusion, ce dont nous ne disposons pas à date. Or nous savons que cette année, l'épisode d'influenza aviaire n'a en réalité pas impacté l'exportation de nos produits. Faux problème ?

Quel que soit le moyen pour lutter contre le virus, il faut s'assurer que personne ne restera au bord de la route et surtout que l'élevage plein air, "ADN de la filière" comme le disent si bien ses détracteurs, puisse perdurer sans être la cible d'attaques par des personnes ayant fait d'autres choix.

* D'après Jean-Luc Guérin, la notion de mise à l’abri ne se réduit pas à des bâtiments fermés. Le système souvent appelé "jardin d'hiver" (c'est à dire un toit avec des filets) entre dans cette définition.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef