mar 19 novembre 2019
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Accueil MODEF / Agenda et Actus / L'actu agricole départementale / Une hiérarchie de l'administration landaise "hors sol"

Agenda et Actus

Une hiérarchie de l'administration landaise "hors sol"

La réunion initialement programmée le 13 mars, avant la période de travaux dans les champs, par la FDJA-Modef pour répondre aux questions spécifiques sur les DPB (droit au paiement de base) est annulée. Les directeurs de la DDTM et le préfet des Landes ont refusé que les services viennent animer cette réunion technique qui n'a pourtant rien d'un meeting politique ! Comme sujet accrocheur, nous aurions trouvé mieux...
Une hiérarchie de l'administration landaise "hors sol"

Après les 5 premières réunions organisées avant le congrès du Modef, la FDJA est convaincu de la nécessité de proposer une réunion consacrée exclusivement aux DPB.

COMPLÉMENTAIRES

En complément des 3 réunions Pac 2015 de la chambre d'agriculture, le Modef et la FDJA décident de proposer deux réunions :

  • une consacrée aux DPB car aucune réunion spécifique n'a été organisée sur ce thème alors que certaines exploitations peuvent perdre le bénéfice des aides découplées pendant 5 ans ;
  • une plus générale sur le secteur Sud-Chalosse (qui sera organisée le mercredi 25 mars si des adhérents la demandent).

Après nos 5 réunions de secteur, les syndicats Modef craignent que, faute d'avoir été alertées, quelques exploitations restent sur le bord du chemin. Dans l'incapacité d'animer seule celle sur les DPB, la FDJA demande l'intervention de la DDTM.

REFUS

L'objet était d'expliquer la réglementation. Alors qu'aucun responsable du Modef n'est candidat aux élections départementales (contrairement à une membre de la chambre d'agriculture), le directeur de la DDTM a refusé parce que la réunion est organisée par un syndicat ! Il a proposé au président de la FDJA soit d'attendre avril, soit de passer par l'intermédiaire de la chambre.

La saisine du préfet des Landes qui, dans ses discours, ne cesse d'assurer que les services seront présents pour accompagner les agriculteurs n'a rien donnée.

Pour le syndicat, l'erreur d'appréciation imputable aux dirigeants de l'administration landaise est très regrettable. Sont-ils conscients des conséquences pour certaines exploitations ?

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef