mar 22 octobre 2019
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Accueil MODEF / Agenda et Actus / L'actu agricole départementale / Zones non traitées : La position du Modef 40

Agenda et Actus

Zones non traitées : La position du Modef 40

Le Modef des Landes considère qu'il ne faut pas se voiler la face car l'utilisation des produits phytosanitaires peut avoir des effets néfastes sur la santé et l'environnement. C'est un motif légitime partagé par les agriculteurs (qui sont en première ligne sur le sujet) et la population dans son ensemble. Quelle est la position du Modef des Landes sur les zones non traitées (ZNT) ?
Zones non traitées : La position du Modef 40

Pour des AMM crédibles et le dialogue avec les citoyens

Les AMM un meilleur outil

Pour définir le bon usage des produits phytosanitaires, les autorisations de mise en marché (AMM) sont l'outil le plus approprié. En fonction des caractéristiques de chaque produit et de l'analyse de leurs effets indésirables, l'AMM doit préciser les conditions d'emploi (dose, conditions d'application, limite à proximité des habitations...) de sorte à préserver la santé humaine et l'environnement.

Pourquoi les AMM ne suffisent pas ?

Le MODEF constate qu'une partie de la population ne fait pas confiance aux AMM délivrées par l'Anses (agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail).

Au lieu d'instaurer un nouvel outil (les ZNT), le MODEF préconise de donner aux AMM toute leur légitimité. Comment ? En faisant que les autorisations soient accordées sur la base de recherches scientifiques indépendantes. Cela suppose qu'elles soient conduites par des organismes publics imperméables aux pressions, notamment celles des lobbying de l'agro-fourniture.

Le dialogue

Les expertises scientifiques seront également utiles pour le nécessaire dialogue entre agriculteurs et riverains et, au-delà, entre agriculteurs et consommateurs. Le Modef est favorable à ces échanges : de la meilleure compréhension des pratiques et des attentes, des solutions pourront émerger.

Communiqué du Modef des Landes du 7 octobre 2019

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef