sam 28 novembre 2020
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles

Accueil MODEF / Dossiers / Avec vue sur le monde / Etats-Unis : Le sort des petites exploitations

Etats-Unis : Le sort des petites exploitations

« ILS ESSAIENT DE NOUS RAYER DE LA CARTE »
En novembre 2019, un article paru dans le Time et intitulé « Les petits agriculteurs américains en voie d’extinction », résonnait comme un air de déjà-vu. Cet article montre comment Outre Atlantique les petites exploitations agricoles disparaissent au profit d’une concentration dans de plus grosses structures. Les conséquences économiques et sociales sont graves et l’avenir des territoires ruraux du pays s’assombrit. À l’approche des élections présidentielles et alors que le modèle agricole de la deuxième puissance agricole mondiale est souvent montré comme un exemple, il est important de déconstruire ce mythe. Voici quelques extraits.
Etats-Unis : Le sort des petites exploitations

crédit photo : https://en.wikipedia.org/wiki/Family_farm#/media/File:FamilyFarm.jpg

UNE CRISE SANS PRÉCÉDENT

L’agriculture familiale américaine vit sa pire crise depuis des décennies. Dans l'imaginaire des américains, la ferme familiale existe toujours mais dans les faits, elle est en déclin depuis des générations. Le pays a perdu plus de 100 000 exploitations agricoles entre 2011 et 2018, dont 12 000 rien qu'entre 2017 et 2018. La dette agricole, qui s'élevait à 416 milliards de dollars en 2019, a atteint un niveau record. Plus de la moitié des agriculteurs ont perdu de l'argent chaque année depuis 2013 et les retards de paiement des prêts agricoles sont en augmentation. Les petites exploitations, définies comme celles qui ont un chiffre d’affaires inférieur à 350 000 dollars par an, ne représentent plus qu'un quart de la production alimentaire en 2017, contre près de la moitié en 1991. La durée et la gravité de la crise actuelle laissent entrevoir une possibilité alarmante et autrefois impensable : que l'agriculture indépendante disparaisse par manque de viabilité économique.

GUERRE COMMERCIALE

Une combinaison de facteurs a conduit le secteur à la crise actuelle. Les prix des denrées telles que le maïs, le soja, le lait et la viande sont en baisse sur les marchés mondiaux depuis 2013. Les conditions météorologiques de 2019, caractérisées par de fortes pluies, des inondations et des chutes de neige hors saison, ont fait du tort à de nombreux agriculteurs du Midwest qui n’ont pas pu semer et ont subi des chutes de rendements.

Enfin, la guerre commerciale lancée par le président TRUMP avec la Chine n'a rien arrangé. Suite à l’instauration de droits de douane sur les produits chinois tels que l’acier et l'aluminium, la Chine a riposté en instaurant une taxe de 25 % sur les importations agricoles en provenance des États-Unis. La Chine s’est donc tournée vers le Brésil, devenu plus compétitif, ce qui a fait chuter les exportations agricoles de 5 %. Pour aider les agriculteurs touchés par la guerre commerciale, TRUMP a débloqué 16 milliards de dollars d'aide. Mais, les petits agriculteurs dénoncent que la majeure partie a été versée aux grandes exploitations. « J'ai parfois l'impression qu'ils essaient de nous rayer de la carte », déplore une productrice laitière du Wisconsin.

QUAND LES CAMPAGNES SE VIDENT

Pour faire face aux dettes, les petits agriculteurs cherchent des emplois salariés hors de leur exploitation. Mais, dans de nombreuses régions rurales du pays, l’économie n’est pas florissante et la récession de 2008 a accéléré la disparition des emplois ruraux et le déplacement des populations vers les villes et les banlieues. Dans le Midwest, 81 % des comtés ruraux ont vu leur population diminuer entre 2008 et 2017. La disparition de la petite ferme américaine accélère encore plus la déprise des zones rurales. Au fur et à mesure que les agriculteurs ont vendu leurs terres à de plus grandes exploitations, les entreprises locales qui dépendaient des petits agriculteurs ont elles aussi fait faillite. Une productrice de l’Iowa explique qu’elle achète désormais ces intrants à 120 km et qu’il n’y a plus de mécanicien a proximité pour faire réparer son matériel agricole. Même scénario pour les écoles : environ 4 400 écoles, collèges ou lycées ont fermé dans les districts ruraux entre 2011 et 2015. Face au désespoir économique qui les entoure, les jeunes quittent les campagnes.

L’ÉCONOMIE LOCALE MENACÉE

Les petits agriculteurs alertent sur le fait qu'un pays sans agriculture locale peut créer des problèmes dans la chaîne d'approvisionnement alimentaire. Si une entreprise fournit tout le lait à une région entière, que se passe-t-il lorsque cette usine est contaminée ou qu'une tempête l'isole du reste du pays ? De plus, la concentration des terres agricoles entre les mains de quelques grands investisseurs s'apparente à du féodalisme et aggrave les divisions économiques et géographiques du pays. « Il y a de bonnes raisons d'être profondément inquiet lorsqu'au lieu d'avoir dix fermes laitières de taille moyenne produisant des revenus que leurs propriétaires dépensent localement, vous les remplacez par une grande ferme appartenant à un ensemble d'investisseurs dont les profits s'envolent vers New York et Chicago », note Peter CARSTENSEN, professeur émérite de droit à l'université du Wisconsin. Les régions qui entourent les fermes familiales américaines pourraient devenir des campagnes fantômes. Jim GOODMAN, président de la Coalition nationale des exploitations familiales, pose donc un véritable défi au prochain président : « Nous devons réfléchir à ce à que nous voulons vraiment pour l'Amérique rurale ».

1 – Source : https://time.com/5736789/small-american-farmers-debt-crisis-extinction/

Merci à Sophie PLASSIN qui a rédigé cet article.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef