mar 22 octobre 2019
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Accueil MODEF / Dossiers / Environnement / Biodiversité-Natura 2000 / Le site Natura Midou-Ludon

Le site Natura Midou-Ludon

Le 23 octobre, un peu moins d'une trentaine de personnes a participé à la réunion d'information sur le site Natura 2000 du Midou-Ludon organisée à Sainte-Foy et animée par Landes Nature. Chaque site Natura 2000 est doté d'un plan de gestion appelé Document d'objectifs ou Docob qui définit les orientations de gestion et précise leurs modalités de financement. Le Docob du Midou-Ludon a été validé en 2014. Dans les prochaines semaines, va démarrer la rédaction des contrats qui seront proposés aux agriculteurs en avril 2016.
Le site Natura Midou-Ludon

Les participants à la réunion du 23 octobre 2015

PAS UNE MISE SOUS CLOCHE !

La démarche Natura 2000 est née de l'application de deux directives européennes : la directive « Habitats » de 1992 qui protège les habitats naturels des espèces de faune et de flore à valeur patrimoniale et la directive « Oiseaux » de 1979 qui crée des zones de protection spéciales (ZPS) pour la protection d'espèces d'oiseaux sauvages.

« Natura 2000, ce n'est pas la mise sous cloche d'un territoire. L'objectif est de concilier les exigences économiques locales avec la préservation des habitats et des espèces », insiste Marine HÉDIARD, animatrice de Landes Nature.

« Dans les contrats de gestion, il faut trouver un équilibre afin que les conditions d'exploitation des prairies restent intéressantes pour les agriculteurs. Sinon, elles ne seront plus exploitées, ce qui n'est pas le but recherché », poursuit l'animatrice.

« Un propriétaire de gîte touristique en zone Natura 2000 qui adhère à la charte peut utiliser le logo Natura 2000. Aux yeux de la clientèle du nord de l'Europe familière de ce logo, cela représente un plus », indique Marine HÉDIARD.

DÉMARCHE VOLONTAIRE

La France, contrairement à d'autres états-membres a choisi la voie du volontariat par l'adhésion à des chartes, la souscription à des contrats.

Un propriétaire n'est pas obligé de signer la charte ou un contrat.

La charte Natura 2000, déclinée pour chaque site, contient des recommandations et des engagements tantôt de portée générale, tantôt par type de milieux (milieux forestiers, cours d'eau, prairies...).

La charte correspond à un code de bonnes pratiques. Elle ne fait pas l'objet de contreparties financières en dehors d'avantages fiscaux (exonération partielle de la taxe foncière sur le non bâti agricole).

L'animatrice invite à lire attentivement la charte jusqu'au bout. « Que le propriétaire la signe ou pas, en prendre connaissance constitue déjà un premier pas vers la bonne gestion du site », observe Marine.

LE SITE

Le site du hydrographique du Midou-Ludon a été désigné comme site d'importance communautaire en 2004.

Celui-ci s'étend sur 8 530 ha dont 30 % dans les Landes1 et 70 % dans le Gers. Il est parcouru par plus de 400 km de cours d'eau : Le Midou en aval de Nogaro jusqu'à sa confluence avec la Douze à Mont de Marsan ainsi que tous ses affluents (notamment le Ludon, la Gaube, le Charros et l'Izaute en rive gauche ; le ruisseau du Pénin, du Moulin neuf, du Frèche et l'Estang en rive droite).

Le site du Midou-Ludon abrite 13 habitats et 18 espèces animales d'intérêt communautaire.

LA CHRONOLOGIE

De 2012 à 2014, l'animation -assurée par Landes Nature pour la partie landaise et l'Adasea du Gers pour la partie gersoise- a consisté à réaliser l'inventaire et le descriptif avec un volet biologique et un volet relatif aux activités humaines (2012-début 2013).

Après avoir hiérarchisé les enjeux, les objectifs ont été définis. Une fois que ceux-ci furent validés par le comité de pilotage, les actions et les mesures de gestion ont été rédigées (2014).

Dans le Gers, les agriculteurs ont commencé à souscrire des MAEC en 2015.

Pour la partie landaise, un groupe de travail va être réuni courant novembre pour plancher sur le contenu des contrats.

LES CONTRATS NATURA 2000

Les contrats comprennent des actions de maintien, de gestion ou de restauration des milieux. Ils sont signés pour une durée de 5 ans par les agriculteurs ou propriétaires qui le souhaitent ayant des parcelles dans le périmètre du site.

Une contrepartie financière est versée pour compenser le surcoût ou le manque à gagner généré par le respect du cahier des charges.

Sont proposés des contrats agricoles, des contrats forestiers ou des contrats autres.

Pour les agriculteurs, ils prennent la forme de MAEC (mesure agro-environnementale et climatique). Les parcelles doivent être présentes dans une déclaration Pac.

Il n'y a pas de conditions d'âge mais l'agriculteur doit être en activité (non retraité).

1 – Parmi les 44 communes concernées au total, les communes landaises sont : Artassenx, Arthez d'Armagnac, Bougue, Le Bourdalat, Castandet, Le Frêche, Gaillères, Hontanx, Labastide d'Armagnac, Lacquy, Laglorieuse, Maurrin, Mazerolles, Mont de Marsan, Montégut, Perquie, Pouydesseaux, Pujo le Plan, St Cricq Villeneuve, Ste Foy, St Gein, St Justin et Villeneuve de Marsan.

En savoir plus : Tous les documents sont en ligne sur gers.n2000.fr

Lire aussi : Landes Nature, un centre de ressources

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef