ven 30 octobre 2020
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles

Accueil MODEF / Dossiers / Les filières qualité / AG Boeuf de Chalosse 2013 : Retournement de situation

AG Boeuf de Chalosse 2013 : Retournement de situation

Jusqu'à présent, les éleveurs de bœuf de Chalosse pouvaient être amenés à attendre que les acheteurs viennent enlever leurs bêtes. Actuellement, nous assistons à un retournement de situation car la demande des bouchers ne faiblit pas alors que l'offre recule. Un nouveau défi collectif à relever. Indéniablement, à l'instar d'autres secteurs d'élevage, la clé déterminante réside dans la revalorisation de la rémunération des producteurs. Un chantier auquel l'association s'attelle par plusieurs bouts.

Recul de la production

L'association Bœuf de Chalosse compte 289 éleveurs, soit une dizaine de moins qu'en 2011. Ceux-ci peuvent être affiliés à une organisation de producteurs (AB 40 : 192 ; Adelga : 24 ; Expalliance : 57) ou pas (16 non affiliés à une OP).

En 2012, 1 579 carcasses ont été labellisées soit 7,8 % de moins que l'exercice précédent. Avec un recul de 12 %, la diminution est plus marquée à l'échelle nationale. La baisse des volumes est plus significative dans le second semestre exception faite du mois d'octobre. Les mâles représentent 177 bêtes (11,2 %).

Si l'on raisonne en tonnage, la diminution n'est plus que de 4,2 %. 690 tonnes ont été labellisées contre 720 tonnes en 2011. Une proportion plus importante des ventes (80 %) a été réalisée en carcasses entières ou demi-carcasses. Cela traduit une demande soutenue de la part des bouchers.

66 points de vente

L'association recense 66 points de vente actifs. 54 boucheries sont localisées dans le Sud-Ouest. 6 boucheries ont quitté l'association et 4 y sont entrées dont 3 landaises (Mimizan plage, Mugron et une boucherie itinérante).

L'abattoir de Pau ayant fermé fin juin, pour l’essentiel, l'activité d'abattage des animaux labellisées a été transférée à Hagetmau.

Le potentiel de valeur ajoutée étant supérieur à Paris et en Île de France, Bœuf de Chalosse a adressé, fin 2012, une plaquette de présentation aux bouchers franciliens. La campagne commence à porter ses fruits. Les bouchers intéressés ont été rapprochés des abatteurs expéditeurs de sorte à pouvoir démarrer très prochainement une phase d'essai.

Pour accompagner cette politique de développement, des piques prix et des stop trottoir ont été réédités. Un tout nouveau livret de recettes a été édité par Qualité Landes. Cette plaquette sera présente dans tous les points de vente.

Le cahier des charges Label Rouge est validé

Le cahier des charges Label Rouge « viandes et abats de gros bovins de boucherie » a été validé par la commission permanente de l'INAO le 23 janvier 2013. Le plan de contrôle correspondant à ce nouveau cahier des charges a été travaillé avec Qualisud courant 2012 et vient d'être également validé par l'INAO.

Le nouveau plan de contrôle devrait générer des économies au niveau des charges de l'association.

Cependant, certaines nouvelles dispositions telles que l'âge d'abattage et l’ajout des abats ne seront applicables que lorsque le cahier des charges IGP sera lui aussi révisé. L'actualisation de l'IGP devrait intervenir rapidement désormais.

Les actions de communication

Le trophée du Bœuf de Chalosse, fin juillet à Montfort-en-Chalosse, reste un temps fort tant pour les éleveurs (17 participants au trophée) que pour la communication grand public dans le berceau du produit. Le bœuf de Chalosse n'a pas manqué d'être également présent à la fête de la gastronomie à Dax (22/09/2012).

La majorité des actions de communication sont conduites par Qualité Landes, que ce soit auprès de la presse spécialisée, à travers son site internet ou bien par sa présence au salon de l'agriculture et aux férias de Dax et Mont de Marsan,

Pour éduquer les papilles des jeunes consommateurs, deux opérations ont été menées en milieu scolaire : l'une au collège de Mugron et l'autre avec la cuisine centrale de MACS (Maremne Adour Côte Sud).

Pour mieux faire circuler l'actualité de l'association auprès de ses adhérents, un semestriel appelé « Passion Chalosse » vient d'être lancé (Parution du n°1 en janvier 2013). Les impressions et suggestions de sujets à traiter seront les bienvenues.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef