ven 24 septembre 2021
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles

Accueil MODEF / Informations agricoles / Les éditos / Editos 2012 / Polyculture-élevage : un modèle agricole à défendre

Polyculture-élevage : un modèle agricole à défendre

Dernièrement, le comité d’orientation du pôle développement de la chambre d’agriculture a fait le point sur les résultats collectés en matière de diversification des cultures ainsi que sur l’agriculture biologique.
La politique agricole commune (PAC) de 2014 prévoit d’imposer dans les assolements la présence simultanée de 3 cultures au moins avec interdiction de dépasser 70 % de la SAU pour la culture principale.
Christophe Mesplède

Christophe Mesplède

Depuis plusieurs années déjà, suite à des sécheresses répétées dans les secteurs non-irrigués, le MODEF défend l’idée de diversifier les assolements pour « ne pas mettre tous les œufs dans le même panier ».

Nous nous sommes heurtés régulièrement à des responsables de la Fdsea qui voyaient dans cette recommandation une remise en question de la culture du maïs dans notre département…

C’est pour cette raison que nous avons pris un retard inouï en matière d’évaluation de la pertinence économique de la diversification des cultures.

Aujourd’hui, nous allons nous retrouver en face d’une contrainte imposée par la PAC sans savoir exactement quelle est la solution la mieux adaptée à nos exploitations.

Les résultats collectés par la chambre d’agriculture sur les blés, les triticales, les tournesols… ne nous permettent pas de conseiller au plus juste les agriculteurs car, souvent, ces essais sont positionnées sur les terres les plus « mauvaises » des exploitations.

Pire encore, nous sommes dans l’incapacité de proposer des modèles de rotation de cultures puisque pas un seul essai n’a été mené dans les exploitations landaises. L’intérêt économique d’une succession judicieuse de cultures, pour limiter les engrais azotés et les traitements par exemple, ne risque pas d’être étudié.

Le pôle développement reconnaît que l’autonomie alimentaire pour les élevages peut-être une solution mais considère que la culture de maïs peut être plus facilement rentable que les cultures qui contribuent à l’autonomie alimentaire…

Autre remarque, la comparaison entre les différentes cultures entrant dans la diversification s’est faite par rapport à un maïs non irrigué à plus de 90 qx/ha. Ce qui est plutôt surprenant, car, effectivement, si un maïs non irrigué se situait régulièrement à une moyenne de ce niveau, le débat n’aurait pas lieu d’exister !

Nous le voyons déjà depuis quelques années, certains « hauts » responsables professionnels de notre département sont très susceptibles lorsqu’on évoque ces sujets ce qui explique que les travaux de la chambre dans ce domaine restent limités, et ce, malgré la compétence des techniciens qui les mènent…

À deux mois des élections aux chambres d’agriculture, les dirigeants professionnels peaufinent leur communication. Il faut « ratisser large »…

Même « l’agriculture bio décolle » ! C’est le terme régulièrement utilisé ces derniers jours par les différents acteurs de la chambre d’agriculture (même si notre département reste en avant dernière position en Aquitaine !) ; par ces mêmes responsables qui n’avaient pas de mots assez durs à l’encontre de ces systèmes de production !

Aujourd’hui, tout le monde s’accorde à dire que le modèle de développement de « polyculture-élevage doit être défendu ». C’est vraiment heureux de l’entendre car, il y a peu de temps, la Fdsea et la chambre d’agriculture ont demandé à l’administration de modifier le schéma départemental des structures pour pouvoir installer des gaveurs sans terres ! Nous sommes bien loin de la polyculture-élevage…

Les élections aux chambres d’agriculture devraient se dérouler tous les ans ! Il n’y a qu’à cette période que les discours de la Fdsea nous rassurent un peu !

Christophe Mesplède, Président du MODEF des Landes

Vendredi 23 novembre 2012 - Infos agricoles n°2.723

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef