dim 27 septembre 2020
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles

Accueil MODEF / Informations agricoles / Les éditos / Editos 2014 / Dossier Pac : avant le 15 mai

Informations agricoles

Dossier Pac : avant le 15 mai

Les conditions météo favorables de ces derniers jours permettent de bien avancer les travaux dans les champs.
La végétation est en avance d'une quinzaine de jours suite à un hiver particulièrement doux.
C'est aussi le moment de penser sérieusement à élaborer notre déclaration PAC.
Notre revenu dépend fortement de cette manne financière. Il est donc vital pour nos exploitations de remplir correctement ce dossier.
Dossier Pac : avant le 15 mai

Christophe Mesplède, président du Modef des Landes

La télédéclaration progresse dans notre département et c'est la dernière année que le « dossier papier » est envoyé aux agriculteurs.

Déclarer par internet n'est pas forcément accessible à tout le monde. Pourtant la télédéclaration sera incontournable.

Pour 2014, les conditions d'éligibilité restent inchangées.

Les modalités de la nouvelle Pac ne s'appliqueront qu'en 2015.

Surprime des 52 premiers hectares et transparence des Gaec, paiement vert, convergence sur la valeur des DPU et statut de l'agriculteur... Toutes ces nouveautés vont nous demander encore une fois une gymnastique intellectuelle stressante et lourde de conséquences...

La possibilité d'utiliser le mulching pour remplacer l'obligation de la diversification reste toujours en débat.

Dans quelques semaines, l'Europe tranchera cette question et nous en saurons davantage.

Concernant la surprime des 52 premiers hectares, si le procédé est mal encadré, nous risquons de voir de nombreux démantèlements de société qui auront pour seul objectif de bénéficier plusieurs fois de la surprime.

La vigilance sera de mise quant à la mise en œuvre de ces nouveaux mécanismes de soutien.

Depuis 1992, les aides Pac sont devenues pour l'Europe et les gouvernements un outil pour orienter le développement agricole.

En donnant des aides majoritairement aux agriculteurs qui ont le plus d'hectares, la volonté politique reste malheureusement inchangée. Il s'agit avant tout de privilégier les volumes, souvent d'ailleurs au détriment de l'emploi.

La vocation exportatrice de la France arrange bien les affaires de la balance commerciale. Cependant, si nos productions étaient davantage transformées sur nos territoires, nous pourrions créer des emplois supplémentaires.

Depuis trente ans, la Fnsea avec ses amis du PPE (parti populaire européen) n'ont pas « bougé » d'un millimètre sur leur politique pourtant suicidaire pour l'emploi !

Les élections européennes du mois de mai seront l'occasion de faire part de nos griefs envers une majorité de droite conservatrice et libérale.

Le Parlement européen nous semble bien loin de nos préoccupations, pourtant les décisions qui y sont prises ont des incidences certaines sur notre quotidien.

Je vous invite fortement à participer à ce rendez-vous démocratique....

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef