ven 23 août 2019
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Accueil MODEF / Informations agricoles / Les éditos / L'édito de la semaine / C'est qui le patron ?

C'est qui le patron ?

Ce titre, tiré du nom de la marque éponyme, me vient à l'esprit pour cet édito car son fondateur Nicolas CHABANNE a témoigné sur France Inter samedi 1er juin dans l'émission « On n'arrête pas l'éco ».
Nicolas CHABANNE a retracé l'histoire de cette marque et son développement. Cette démarche de distribution équitable permet à l'agriculteur de mieux vivre de son travail puisque un litre de lait demi-écrémé est vendu 0,99 € le litre contre 0,67 € de moyenne pour les grandes marques connues.
C'est qui le patron ?

Le lait en brique a été le premier produit vendu sous cette marque suite à la forte crise de 2014/2015. Aujourd'hui, de plus en plus de produits différents sont vendus sous cette bannière.

Mais, parallèlement à cette démarche, pour bon nombre de produits agroalimentaires, les obstacles continuent de s'accumuler.

Ainsi, la semaine dernière la presse se faisait l'écho de dizaines de tonnes de tomates jetées car ne trouvant pas de débouchés.

Les dons à l'aide alimentaire étant déjà saturés pour ce produit, la seule solution a donc été la destruction pour 50 à 100 tonnes par semaine.

Sacré bazar quand même ! On a fait investir les producteurs dans des serres en Bretagne -dont on connaît bien sûr le climat chaud et ensoleillé- pour produire des tomates hors-sol totalement insipides et parfois avec le label bio. Ce qui d'ailleurs a soulevé une vive polémique de la part des restaurateurs, de la FNAB, etc. qui se sont insurgés contre l'industrialisation du bio.

De plus, le consommateur devient de plus en plus sensible aux discours sur le bien-être animal, sur la réduction de la consommation de viande, sur le choix de produits de qualité, peu transformés et de proximité.

Alors dans ce contexte très hostile à la production de masse que l'agroalimentaire (privé ou coopératif) a mise en place depuis plusieurs décennies parfois, à la question « C'est qui le patron ? » on peut trouver une réponse évidente.

Le patron, c'est le marché par l'intermédiaire du consommateur.

En effet, la consommation de viande ne cesse de diminuer et quand on voit les mises en place de bâtiments d'élevage, tout particulièrement en palmipèdes, on peut se demander comment les producteurs pourront-ils être correctement rémunérés ?

Car, aujourd'hui, dans l'élevage hors-sol, la surproduction menace de nombreuses filières.

Le poulet de Loué a vu ses ventes reculer de 3 % en 2018 et la filière s'engage dans une démarche d'étiquetage spécifique « bien-être animal » pour regagner des parts de marché. On nous dit localement que la filière poulet fermier des Landes peine à retrouver des marchés du fait de la concurrence. Certes, l'argument est recevable mais n'oublions surtout pas cette tendance structurelle de baisse de la consommation carnée.

Il faut donc cesser cette course au développement des volumes qui amènera demain de la surproduction et donc des crises.

Quand donc les dirigeants de l'agroalimentaire (et les coopératives en particulier) comprendront qu'il faut arrêter de produire plus que le marché ne peut absorber ?

Pourtant, les déclarations d'intention sont louables. Ainsi, le président du Cifog en décembre 2017, en présentant le plan de filière foie gras aux syndicats a dit cette phrase : « Aujourd'hui, on doit attendre que la demande tire l'offre ». Au vu des mises en place 2018 en palmipèdes gras, il apparaît que cette bonne résolution a vite été oubliée !

Malheureusement, s'il y a surproduction, les prix payés au producteur s'effondreront. Et le patron dans ce cas-là ce sera le marché qui imposera un prix.

Alors messieurs, avant de poursuivre cette course au développement, réfléchissez !

Lien vers l’émission "On n'arrête pas l'éco"

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef