ven 22 janvier 2021
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles

L'édito de la semaine

Coupable ou victime ?

Nous voici plongés dan la 3e édition d’abattages suivis de vide sanitaire dans notre département et cela en à peine 5 ans.
Beaucoup a été fait en termes de formation à la biosécurité pour les éleveurs. Ceux-ci ont modifié (je devrais dire amélioré) leurs pratiques, des sas sanitaires ont été installés, des analyses avant déplacement des PAG effectuées (20 par lot que le lot soit de 500 ou de 20 000 ; suivez la logique !). Certains ont même investi lourdement pour mettre des canards à l’abri et pouvoir continuer à travailler (leur disait-on).

Résultats souscription FM 2020

La Fédération des métayers et fermiers des Landes tient à remercier chaleureusement tous les syndicats et militants qui ont réussi, malgré le contexte sanitaire, à remplir un bel objectif (80 % des ventes de l'an passé). Vu que nous arrivons à la période des fêtes de fin d'année, il est impératif de téléphoner avant de venir retirer un lot. Belles fêtes de fin d'année à toutes et tous.

L'actu agricole départementale

IAHP : Les zones réglementées (Landes)

Voici la liste des communes landaises classées en zone réglementée, c’est à dire :
• en zone de protection (ZP),
• en zone de surveillance (ZS)
• ou en zone de contrôle temporaire (ZCT).

(Article mis à jour le 16 janvier 2021)

Dégrèvement TFNB 2020 (Landes)

Suite aux conditions météorologiques pluvieuses de l’hiver 2019, du printemps 2020 ainsi que de la sècheresse et grêle sur vigne, l’État a appliqué un dégrèvement sur la taxe des propriétés foncières non bâties (TFNB) pour compenser une partie des pertes agricoles

L’industrie agricole a créé un nid douillet pour les pathogènes

Dans son ouvrage "Pandémie, une production industrielle", l’autrice et journaliste Lucile Leclair propose de s’intéresser à l’industrialisation des élevages, qui serait, selon elle, l’une des causes de l’accroissement des épidémies. Nous vous invitons vivement à lire l’interview publiée par le Monde.fr.

Le coupable n'est pas le plein air, mais l'industrialisation de la filière !

A l’occasion de la venue du ministre de l'Agriculture dans les Landes ce 8 janvier 2021, dans le contexte actuel d'une 3e crise aviaire en 5 ans, le Modef et la confédération paysanne exposent leur analyse et position commune.
Il est indispensable d’agir sur les causes structurelles : en relocalisant la production de volailles, afin de limiter les déplacements d’animaux vivants et en réduisant la densité par exemple en plafonnant le nombre de palmipèdes à 3200 par exploitation dans la filière industrielle en période à risque.

IAHP : Un débat pour ne plus reproduire ce scénario !

Ce 5 janvier, le Modef et la Confédération paysanne ont tenu à Doazit une conférence de presse pour dénoncer les incohérences de la gestion de la 3e crise influenza aviaire en 5 ans ! Sans occulter les souffrances humaines, les deux syndicats ont dénoncé des moyens attribués aux services vétérinaires bien en deçà de l'ambition affichée et l'absence de leçons tirées des deux précédents épisodes. Après avoir pointé les causes et les responsabilités des grands opérateurs, Modef et Confédération paysanne exigent que tout le monde soit mis autour de la table pour trouver une solution durable, ce qui passera par de la régulation de la production et une réorientation de la filière vers la qualité.

Plan du site

Qui sommes nous ?

Actions et positions

Informations agricoles

Nos partenaires

Dossiers

Infos pratiques

Agenda et Actus

Fête du Modef